J'ai vu hier

Publié le par Djarmouni Fateh

J’ai vu hier le ciel, aux portes de la nuit,

Il remuait ses peines pour mieux chasser l’oubli.

J’ai vu un homme trainer, son lourd fardeau de rêve,

Il semblait malheureux, tout le monde voulait qu’il crève.

J’ai vu une femme sourire, en fermant les yeux,

Les genoux écorchés,  à implorer les cieux.

J’ai vu la mer charmer, des milliers de marins,

Prendre leurs voiliers  et les noyer pour rien.

J’ai vu des hommes jouir, sans la chaleur des femmes,

Et des femmes mourir, dans des quartiers infâmes.

J’ai vu pas mal de fois, de petites hirondelles,

Ramener le beau soleil et décorer le ciel.

J’ai vu le cœur des hommes, dévoré par la haine,

Des guerres éclater,  pour des idées vilaines.

J’ai cru entendre la voix, qui m’aidera à fuir,

Mais le ciel est muet, il ne veut rien me dire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article